Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maji, C'est Qui?

  • Maji68
  • Instit' maternelle en Région parisienne, mère de deux jeunes enfants, un emploi du temps bien rempli mais toujours l'envie de créer, de bouger, de rencontrer de nouvelles cultures, de faire de nouvelles expériences...
  • Instit' maternelle en Région parisienne, mère de deux jeunes enfants, un emploi du temps bien rempli mais toujours l'envie de créer, de bouger, de rencontrer de nouvelles cultures, de faire de nouvelles expériences...

Ma NSP

Les chansons que j'aime

Ma boutique

Catégories

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 20:57
Un jeudi soir ordinaire, j'ai couché les loulous, leur père est au tennis, ça tombe bien parce que j'ai deux tonnes de boulot pour boucler ma semaine de classe demain, les photos et le mot de la semaine à tirer pour mettre dans le cahier de vie, mais devant ma page blanche, en réfléchissant à ce qui a été important cette semaine ("maîcresse, tu n'oublies pas la peinture rouze et zaune qui est devenue oranze", m'a rappelé le benjamin de la classe avant de partir), j'ai besoin de prendre du recul en vous parlant de T.. J'ai déjà eu des enfants différents en classe, avec ou sans AVS (auxiliaire de vie scolaire, pour ceux qui ne parlent pas le jargon Education nationale!). Je vous avais parlé d'un "cas" en Juin, plus de la détresse de la mère que du gamin, d'ailleurs.
Mais cette année, je suis dans une nouvelle école (maternelle), et le jour de la pré-rentrée, j'ai eu la surprise de voir débarquer la psychologue scolaire qui me dit: "je viens vous parler de T.. Vous êtes au courant?"
Non, j'étais pas au courant, pas plus que la nouvelle directrice de l'école, ou paraît-il que les collègues qui ont répartis les enfants dans les classes...
T.. vient d'une autre école, sa maman ayant demandé une dérogation pour laquelle la directrice de la-dite école a émis un avis favorable. Un môme déglingué par une histoire familiale difficile, "dangereux pour lui et pour les autres", imprévisible, violent... Il ne supporte pas le bruit et la collectivité... Une AVS est prévue... "Ah, elle ne s'est pas présentée?"... La demi-heure de discussion avec la psy est un peu une douche froide, et j'aborde la rentrée avec appréhension.... et l'AVS n'est pas recrutée... Elle devrait être là en Octobre...
Les premières semaines se passent plutôt mieux que je ne le craignais, je baisse ma garde pendant qu'il prend ses marques... et le feu d'artifice démarre la semaine dernière! Il profite de toutes les failles, de tous les creux, de toutes les faiblesses, provoque, frappe (y compris les adultes!). Il se sauve de la classe dès que je lui tourne le dos, détruit le travail de ses camarades si je l'oblige à rester... et pleure comme un tout-petit lorsque quelqu'un réplique à ses coups... Il se montre charmant et travailleur un instant, et se transforme en tornade la minute suivante... et l'AVS n'est toujours pas recrutée! Peut-être courant Octobre?
Aujourd'hui, il a passé la moitié de l'après-midi dans la classe des petits parce qu'il empêchait les autres de travailler, remonte calmé, la récré est tranquille et le retour en classe aussi. Et brusquement, c'est l'explosion: il ravage le travail de deux enfants qui terminaient, se sauve de la classe quand les parents commencent à arriver et lorque je le rattrape, il me lance des coups de pieds, me pince et essaie de me mordre pour que je le lâche, et me crache à la figure quand j'essaie de le calmer.
Il faudrait pouvoir l'isoler, le sortir de la classe le temps qu'il se calme, mais je n'ai pas d'ATSEM (c'est une classe de grands)... et l'AVS n'est pas recrutée. Je ne peux pas abandonner 24 enfants pour m'occuper du 25ème!
La maman le trouve enveloppé dans mes bras à son arrivée, je suis en sueur, elle est désolée, déjà elle ne le laisse plus à la cantine, mais l'ANPE lui reproche de ne pas vouloir travailler, les autres parents sont plutôt compréhensifs et ne s'attardent pas, mais ils ont tous entendu parler de T.. à la maison ... et l'AVS n'est toujours pas recrutée! Y'a pas de volontaires dit l'Inspection académique qui tient des sessions de recrutement 2 fois par semaine. Alors il ne faut pas compter desssus avant les vacances de la TOussaint... Mais c'est sûr que trouver un volontaire pour s'occuper 16 heures par semaine d'un enfant difficile, payé au SMIC horaire... Si y'a un ceusse parmi vous que ça intéresse, faites-moi signe!
Parce que T.., c'est aussi un petit garçon vif et intelligent, beau comme un coeur, câlin comme tout quand il n'est pas en crise, bref, super attachant, et qui mérite qu'on l'aide!
Allez, pour terminer sur une note positive: avec la gymnastique qu'il me fait faire, j'économise l'abonnement à une salle de sport!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Maji68 - dans école
commenter cet article

commentaires

christel 03/10/2008 18:51

Effectivement, ce n'est pas facile à gérer. J'espère que tu auras un avs avant les vacances de la Toussaint. Ca doit être sport! Courage!

margotteauxpomme 03/10/2008 12:48

c'est clair que c'est pas facile! mon chéri est avs...d'abors, le recrutement est très mal organisé (pour mon département en tous cas), ensuite c'est vrai que c'est pas top niveau paye: là, il bosse 6 heures par jour 4 fois par semaine (soit une journée ordinaire d'école) mais il est payé à 70% environ, et pour finir, il n'y a aucune formation (l'an dernier il en a eu au mois de mai(!)sur des banalités qui ne le concernait pas..là, il a un enfant qui a une maladie orpheline, il est allé chez les parents pour apprendre à donner les soins et en savoir un peu plus, mais là encore, c'est 2h30 de bénévolat...alors c'est vraiment nul: impossible à gérer pour toi avec ta classe et pas très attrayant pour les avs...